• Pierre Bolduc

Soyez bons les uns envers les autres

Dernière mise à jour : juin 21



Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous a pardonné en Christ. (Ephésiens 4, 32)


Bonjour à tous,

Ce matin pour la suite de notre série de commandements réciproques, nous allons nous arrêter sur l'exhortation faite par l'apôtre Paul aux chrétiens d'Ephèse : Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. (Ephésiens 4, 32)

Depuis le verset 17 du chapitre 4 de sa lettre, Paul explique en quoi consiste la vie en Christ.

Dieu demande à ceux qui lui appartiennent de revêtir le Christ. De shabiller de son caractère, de ses qualités morales, de ses attitudes. En d'autres mots, le chrétien est appelé à lui ressembler.


Considérez un instant la vie de Jésus.


Pensez à son enseignement, ses guérisons, ses miracles, sa générosité, son abnégation.


Pensez à sa grande compassion.


Sa façon de traiter les autres nous bouleverse.


Au lieu d'être amers, irrités, en colère et méchant avec les autres comme c'était souvent le cas autrefois, Paul rappelle aux chrétiens que le coeur nouveau que Dieu a implanté en eux leur permet maintenant de s'exprimer différemment.


Paul souligne le changement radical que Jésus a produit dans la vie d'un disciple.


Il n'e veut plus être méchant.

Il veut être bon.


La nouvelle nature qu'il a reçu de Dieu aime la bonté.


Qu'est-ce que la bonté ?


C'est d'abord un attribut de Dieu.

Dieu est bon en tout temps.

Il agit concrètemement pour nous faire du bien, même si on ne le mérite pas.


Même ses jugements et sa discipline sont bons.


Tout en lui est bon.


Le dictionnaire biblique Westphal explique bien ce qu'est la bonté à notre niveau à nous : "Comme l’amour, dont elle émane et qu’elle exprime sous une forme humble et pratique (1 Corinthiens 13.4), elle (la bonté) est un fruit surnaturel de l’Esprit (Galates 5.22 ; Éphésiens 5.9)"


On pourrait toujours trouver des tas de raisons pour ne pas être bons envers des frères et soeurs de l'Eglise ou même avec des non croyants.


Ils nous ont manqué de respect. Ils ont parlé en mal de nous. Ils nous ont mentis, trompés, trahis, volés, humiliés.


Quoi de plus naturel que de leur rendre la pareille.


Ephésiens 4 nous demande de ne pas laisser ce qui est

naturel prendre le dessus. "Soyez bons".


Désirez le bien. Pensez à ce qui pourrait bénir tel frère qui n'a pas nécessairement été gentil avec vous.


Lorsque nous sommes bons de la sorte, nous laissons voir autour de nous à quoi Jésus-Christ ressemble.


Pour notre monde qui se perd, rien n'est plus important que cela.

Pour l'édification de l'Eglise, rien n'est plus souhaitable que cela.


Voir Jésus.


Dans nos milieux, nous sommes habitués de parler d'amour, de bonté et c'est tant mieux.


Au-delà des paroles, nous voulons ce matin que la bonté se voit concrètement en notre sein.


Soyons bons les uns envers les autres.


Offrons notre aide, nos encouragements, notre compassion, notre réconfort à celui et celle qui en ont besoin.


Donnons de notre temps, de nos ressources.


Traitons les gens autour de nous avec bonté comme nous aimerions nous-mêmes être traités.


Prions.


Seigneur Dieu, merci pour l'infini bonté que nous a manifesté en te donnant sans réserve pour nous à la croix, par pure bonté.

Donne-nous de te ressembler et de manifester concrètement ta bonté à ceux qui nous entourent.

Au nom de Jésus. Amen.


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout