• Joël Rémir

Ne jamais abandonner

Mis à jour : mai 16



Ne jamais abandonner !


Hébreux 10. 25

« Ne délaissons pas nos réunions, comme certains en ont pris l’habitude. Au contraire, encourageons-nous mutuellement, et cela d’autant plus que vous voyez se rapprocher le jour du Seigneur ».



Nous avons un grand privilège de pouvoir nous approcher de Dieu, grâce au sacrifice de Jésus. Le Seigneur nous a donné une nouvelle famille, nous sommes frères et sœurs. D’ailleurs, la devise de notre Église du Val d’Europe est « une famille connectée ». Nous sommes en Christ et connectés les uns aux autres pour vivre ensemble la vie chrétienne.


Ne pas abandonner nos réunions


L’auteur de l’épître aux Hébreux nous encourage à ne pas abandonner nos réunions. Assister aux cultes et autres réunions d’église est une responsabilité et un privilège, même en cette période de pandémie.


Dans sa grâce, le Seigneur nous confie les outils informatiques qui nous permettent de vivre le culte même si cela se fait en ordre dispersé. Et nous avons encore la possibilité de nous retrouver en église en présentiel, à condition, bien sûr, de s’inscrire préalablement sur une liste d’accueil.


La fréquentation assidue de l’église ne donne pas le salut. Seule, la foi en Jésus nous permet d’entrer dans son Royaume.


Mais il est bien connu que lorsque l’on fait un feu de bois, si les tisons ne sont pas rapprochés les uns des autres, le feu risque de s’éteindre. Et un tison qui serait en marge, à l’écart des autres, s’éteindrait assez facilement.


Il en est de même pour les chrétiens, afin de garder la foi qui mène au salut, Il est salutaire qu’ils soient présents physiquement aux réunions. Et qu’ils s’engagent spirituellement et émotionnellement envers les autres.


L’encouragement mutuellement affermit la foi qui sauve.


Et comment allons nous veiller les uns sur les autres si nous délaissons notre assemblée ?

Assister régulièrement au culte est une responsabilité de chacun, envers les frères et sœurs, car nous sommes redevables les uns des autres, dans l’amour du Seigneur.


« Désirez, comme des enfants nouveaux nés, le lait spirituel et pur, afin que lui vous croissiez pour le salut » (1Pierre2.2)

Dieu nous fait la grâce d’être sanctifiés et de grandir dans la foi par sa Parole. Cette grâce est disponible pour ceux qui viennent écouter la parole et qui se rassemblent fidèlement en Église.


L’encouragement mutuellement


En effet, nous avons besoin de nous soutenir mutuellement, de nous encourager dans la foi. Vous avez probablement remarqué qu'à la fin du culte, les chrétiens s’attardent à discuter, à prendre les nouvelles des uns des autres. C’est aussi l’occasion de vivre les paroles de l’apôtre Paul aux Romains dans le chapitre 12. V15 « Pleurez avec ceux qui pleurent et réjouissez vous avec ceux qui se réjouissent »


Notre présence, lors des réunions, encourage les frères et sœurs. A l’issue du culte, les chrétiens se retrouvent dans la joie, après une semaine de travail éprouvante pour certains.


Notre sœur avait demandé de prier, car elle traversait des difficultés au travail, où une réunion importante devait avoir lieu. Plusieurs avaient invoqué le Seigneur pour cela et le dimanche après le culte, nous avons tous été encouragés d’entendre son vibrant témoignage. Elle rapporte que cette réunion de travail s’était bien passée et qu’elle avait vu le Seigneur à l’œuvre au sein de son entreprise.

Se retrouver après le culte, c’est également l’occasion de commenter le message et de prendre plaisir à se rappeler les bienfaits de notre Seigneur.

« C’est à l’amour que vous avez les uns aux autres que le monde verra que vous êtes mes disciples »

Jean 13. 35

Être ensemble, serait aussi une action d’évangélisation, le monde saura que nous sommes chrétiens, lorsqu’il verra notre belle manière de vivre. Les personnes invitées au culte verront que nous prenons du plaisir à être les uns avec les autres, à vivre l’amour du Seigneur. Ils pourront ainsi glorifier le glorifier.


On a souvent entendu ce témoignage : « chez vous les gens se parlent, on voit qu’ils s’intéressent les uns aux autres, ils se saluent mutuellement. Mais, dans d’autre milieu chrétien, les gens s’en vont après la célébration, chacun de son côté, sans se saluer. Chez vous c’est plus chaleureux ! »


Rendons gloire au Seigneur pour ce témoignage et soyons encore plus chaleureux dans l’amour des uns envers les autres, afin que plusieurs puissent venir au Seigneur et soient sauvés.


Le Grand jour du retour du Seigneur approche


L’auteur écrit dans la deuxième partie du verset 25 : « Encouragez-vous mutuellement et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour du Seigneur »


Nous voyons qu’il existe un lien entre l’encouragement mutuel et l’approche du jour du Seigneur.


L’encouragement mutuel a lieu dans la perspective de ce jour grand et glorieux du retour de Jésus. C’est une bonne chose que de vivre la vie chrétienne en se focalisant sur son retour.

Que notre vie soit une attente soutenue de ce grand jour, gardons continuellement à l’esprit, de manière salutaire, la perspective du retour du Seigneur. Encourageons nous mutuellement par des rappels incessants de son retour et gardons les yeux fixés vers le ciel.


Nous pouvons vivre la vie de l’Évangile, parce que Christ s’est sacrifié pour nous donner un cœur qui lui plaise. Alors demandons-lui de nous soutenir dans cette voie, par son Esprit.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout