• Pierre Bolduc

Mercredi - Porter les fardeaux les uns des autres



Galates 6, 2


Bonjour à tous,


Ce matin nous allons poursuivre nos méditations sur le thème les uns les autres en regardant un texte qui se trouve comme celui d’hier dans la lettre de Paul aux Galates.


Lisons les 2 premiers versets du chapitre 6.


Frères et sœurs, si quelqu’un s’est laissé surprendre par quelque faute, vous qui vivez selon l’Esprit, ramenez-le dans le droit chemin avec un esprit de douceur. Et toi qui interviens, fais attention de ne pas te laisser toi-même tenter.


2 Aidez-vous les uns les autres à porter vos fardeaux. De cette manière, vous accomplirez la loi de Christ.


Lundi nous avions vu ensemble l’importance de s’aimer les uns les autres, Peter nous avait rappelé que c’est ainsi que nous manifestons que nous sommes de véritables disciples de Christ. Hier, avec Joël nous avons souligné l’importance de se mettre au service les uns des autres.


Le service est une expression concrète de l’amour.

Comme Christ nous a servi, nous sommes appelés à nous servir mutuellement.


Ce matin, Paul nous exhorte à porter les fardeaux les uns des autres.


Pour bien comprendre l’exhortation de Paul, il faut la remettre dans son contexte.


Le verset 1, nous présente un cas de figure auquel on peut facilement s’identifier.


Être surpris en train de fauter.


Nous bronchons tous d’une manière ou d’une autre nous dit la lettre de Jacques.


Comment un disciple de Jésus est-il sensé réagir quand il voit un frère ou une soeur pécher ?


Faut-il rien faire, se taire laisser passer ?


Non !


L’amour fraternel nous amène à réagir.


Mais pas n’importe comment.


Que faut-il faire ?

Agir selon l’Esprit.


Paul nous invite à reprendre la personne fautive avec douceur et humilité.


A la lumière de cette exhortation, nous comprenons que porter le fardeau de son frère ou de sa soeur, c’est l’aider à corriger son comportement au lieu de l’accabler.


Jésus a repris les pharisiens parce qu’ils étaient devenus des champions à trouver des fautes chez les autres.


Ils plaçaient de lourds fardeaux sur les épaules de leurs frères et soeurs et ne bougeaient pas le petit doigt pour les aider à les porter.


Le premier fardeau qui nous accable c’est notre péché.

Nous aidons quelqu’un à se débarrasser de ce fardeau en le dirigeant vers la croix.


C’est là que tous nos fardeaux sont déposés.


Nous pouvons aider les frères et soeurs à porter leurs fardeaux en priant pour eux, en les accompagnant, en les aidant à surmonter les mauvaises habitudes qui les fait retomber sans cesse dans les mêmes péchés.


Nous nous aidons à porter les fardeaux des uns et des autres en étant redevables les uns aux autres.


Paul dit qu’en agissant ainsi nous accomplissons la loi de Christ.

Quelle est cette loi ?

C’est la loi de l’amour.


Jésus a dit à ses disciples que toute la loi se résume à ces 2 commandements : aimer Dieu et son prochain.


Soyons attentifs à ce qui se passe dans la vie de nos frères et soeurs.

Ayons à coeur de les aider à porter les lourds fardeaux qu’ils portent.


La maladie, le deuil, la solitude, le découragement.


Soyons là les uns pour les autres et accomplissons la loi de Christ pour la gloire de Dieu.


Amen !


Moment de prière :

Actions de grâces


° Merci Seigneur pour Jésus qui a pris tous nos fardeaux à la croix.

° Merci Seigneur pour les frères et soeurs que tu nous a donné pour porter les fardeaux les uns des autres.


Intercession :


° Prions pour que Dieu nous rende sensible aux fardeaux que certains portent dans notre communauté.

° Demandons à Dieu de nous montrer comment agir concrètement pour soulager ceux qui sont écrasés par de lourds fardeaux.

5 vues0 commentaire