Les dix commandements (1) : pas d'autre dieu que moi.

Alors Dieu prononça toutes ces paroles :

– Je suis l’Eternel ton Dieu qui t’ai fait sortir d’Egypte, du pays où tu étais esclave.

Tu n’auras pas d’autre dieu que moi.

Exode 20,1-3


Nous commençons une nouvelles série qui traitera des 10 commandements.


Le danger avec la loi, c’est on la lisant on devient légaliste. Le danger si on ne la lit pas, c’est le laxisme.


Le remède pour les 2 dangers, c’est la grâce, plus libératrice que le laxisme, plus exigeante que la loi.


Et les 10 commandements commencent avec un rappel de la grâce - Je suis l’Eternel ton Dieu qui t’a fait sortir d’Egypte, du pays où tu étais esclave.


Dieu est YHWH, le Dieu de l’alliance.


Dieu est notre Dieu, nous sommes à lui.


Il nous a délivré d’un esclavage encore plus terrible de celui de l’Égypte - le péché, la mort, la servitude; le monde, la chair, le diable.


Et donc - pas d’autre Dieu que lui.


Dans un sens, ce que Dieu demande, c’est que nous vivons dans le monde tel qu’il est véritablement. Il n’y a qu’un seul Dieu. Il n’y en a pas d’autres. En vivant en conformité avec ce premier commandement, nous vivons en conformité avec la réalité. Nous sommes comme des planètes dont l’orbite est régulier, autour du soleil. Lorsque nous orientons notre vie selon la réalité divine, le reste de notre vie peut être ordonné correctement.


C’est Martin Luther qui a dit que nous n’enfreignons jamais les commandements 2 à 9 sans avoir d’abord enfreint le premier commandement.


Quand je me rappelle l’unicité de Dieu, qu’il est le seul vrai Dieu, quand je l’aime de tout mon coeur, de toute mon âme, de toute ma force, de tout mon intelligence, alors tout dans ma vie trouve sa juste place. Comme le soleil au centre de notre système solaire illumine tout de la même façon, Dieu au centre de ma vie illumine tout. Mais nous vivons dans un monde qui nous présente sans cesse des rivaux au seul vrai Dieu.


Demain on parlera des idoles, et nous verrons dans le détail à quoi ça peut ressembler. Contentons-nous de dire que le premier commandement veut dire que toutes les religions et toutes les philosophies qui nient ou modifient le seul vrai Dieu tel que la bible le présente vont à l’encontre de ce premier commandement. Le Dieu dont il est question dans ce verset est le Dieu Trinitaire - Père, Fils, Saint Esprit. Le Dieu de grâce est le Dieu finalement qui conçoit le grand plan de la rédemption - Le Père envoie le Fils, le Fils accepte d’aller et de mourir, le Père et le Fils envoient l’Esprit pour opérer la nouvelle naissance dans la vie des personnes pour les amener à obéir à ce premier commandement sur la base de cette même grace.


Donc pas d’autres dieux devant sa face !


Et parce qu’il est le seul vrai Dieu, proclamons au monde entier que le seul vrai Dieu est celui qui nous sauve par pure grâce.

©2020. Crée avec Wix.com