• Philip Moore

Ne mentez pas les uns aux autres

Dernière mise à jour : juin 21



9 Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés de l'homme que vous étiez autrefois avec tous ses agissements, 10 et vous vous êtes revêtus de l'homme nouveau. Celui-ci se renouvelle pour être l'image de son Créateur afin de parvenir à la pleine connaissance.


On aurait tendance à penser que Paul n’aurait pas besoin de rappeler aux chrétiens l’importance de la vérité, de leur dire de ne pas mentir. Après tout, c’est l’un des 10 commandements, c’est assez basique. Et pourtant, il leur dit de ne pas mentir les uns aux autres. Il faut croire que c’est une réalité pour nous tous.


Alors pourquoi mentons-nous les uns aux autres ? Et comment ? Et que faire pour ne plus mentir les uns aux autres ?



Pourquoi ?

Souvent le mensonge vient pour couvrir notre sentiment de honte. Nous avons mal agi et nous mentons pour que personne ne le sache. Et cela révèle en même temps un manque de confiance dans notre communauté. Si on avait la certitude que la communauté réagirait avec empathie, compréhension, amour, pardon, conseil, bienveillance, solidarité, on n’aurait plus besoin de mentir. Si on était sûrs que Dieu allait nous pardonner, sur la base de l’oeuvre de Jésus, on accepterait d’être vulnérable et transparent. Mais nous avons peur du jugement des autres, peut-être même de Dieu lui-même. ET nous nous mentons les uns aux autres.


L’autre versant du mensonge se trouve dans le désir d’être bien vu. Nous voulons donner une meilleure image de nous même. Happés par les apparences nous-mêmes, nous essayons de montrer le meilleur côté de nous-mêmes, quitte à mentir pour y arriver. Nous subissons la pression des apparences, et en agissant ainsi, nous renforçons les mécanismes qui nous prennent au piège…


Comment ?


Nous nous mentons les uns aux autres pour ces raisons. Mais à quoi cela ressemble-t-il ? C’est vrai que nous pouvons tout simplement dire des contre-vérités. Mais c’est assez rare, je pense. Nous passons plus souvent par des exaggerations, des approximations, des omissions. Nous participons à la création d’une fausse réalité par des moyens souvent subtils et habituels.


Comment ne plus le faire ?


Voilà la question. Nous sommes tous coupables dans ce domaine. Mais comment sortir du mensonge pour vivre enfin dans la vérité, dans une communauté transparente, vulnérable, bienveillante et pleine de grâce ?


Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés de l'homme que vous étiez autrefois avec tous ses agissements, et vous vous êtes revêtus de l'homme nouveau. Celui-ci se renouvelle pour être l'image de son Créateur afin de parvenir à la pleine connaissance.


Il s’agit de reconnaître notre nouvelle identité en Christ. L’homme ancien est mort, et nous n’avon pas besoin de le ressusciter ! Nous avons revêtus l’homme nouveau, nous pouvons vivre une vie nouvelle dans une communauté nouvelle qui ressemble de plus en plus à Jésus, l’image parfaite de Dieu. Au pied de sa croix, nous sommes mis à nu, pardonnées, sur un pied d’égalité, solidaires avec lui et les uns avec les autres. Nous n’avons plus rien à prouver, plus rien à craindre, la honte est transformée et grâce et miséricorde.


Ne nous mentons pas les uns aux autres.



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout