• Philip Moore

Une nouvelle vie I

Mis à jour : avr. 25




1 Corinthians 15,30--34


Et nous-mêmes, pourquoi affronterions-nous à tous moments des dangers de mort ? Journellement, je vois la mort en face, frères, aussi vrai que je suis fier de vous, à cause de l’œuvre de Jésus-Christ notre Seigneur. Si la lutte que j’ai soutenue à Ephèse, véritable combat contre des bêtes fauves, n’a été inspirée que par des motifs purement humains, à quoi cela m’a-t-il servi ? Si les morts ne ressuscitent pas, alors, comme le dit le proverbe : « Mangeons et buvons, car demain nous mourrons. » Attention, ne vous y trompez pas : Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. Revenez une fois pour toutes à votre bon sens, et ne péchez pas ; car certains d’entre vous ne connaissent pas Dieu. Je le dis à votre honte.


La résurrection, comme nous le voyons, n’est pas une doctrine abstraite, un article de foi que nous acceptons intellectuellement sans que cela change quoi que ce soit dans notre vie. Au contraire.


C’est un fait historique que nous croyons et qui nous transforme.


Le chapitre 15 de 1 Corinthiens explique en long et en large quelles sont les conséquences de la résurrection pour le croyant. On voit que sans la résurrection, notre foi est vaine, notre prédication inutile, notre connaissance de Dieu fausse et erronée…


Et dans ce paragraphe, Paul propose encore 3 transformations radicales que la résurrection produit en celui ou celle qui croit. Ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle vie.


  1. Un nouveau courage dans le combat et dans le témoignage

  2. Un nouveau sens pour la vie

  3. Une rupture définitive avec le péché


Imaginons un malade. Peut-être c’est un fumeur atteint du cancer des poumons. Il est à deux doigts de la mort. Mais les docteurs prennent soin de lui, il guérit complètement. C’est comme une résurrection en quelque sorte.


Il sort de l’hôpital. Il a l’impression de vivre une deuxième chance. Il veut vivre d’une manière utile.Même s’il brûle d’envie de fumer une cigarette, il lutte contre la tentation. Il sait ce que cela veut dire, il sait combien on a dépensé, en argent et en effort pour le guérir. Ce serait vraiment ingrat de retourner vivre comme il le faisait avant. Il devient ambassadeur dans son temps libre, pour les nouveaux traitements qui lui a permis de guérir, il conseille tous ses amis, et particulièrement ses enfants à ne jamais fumer.


C’est un peu comme cela que la résurrection a transformé la vie de Paul.


Il faisait face au danger avec courage et hardiesse. Parce qu’il savait que même si cela devait mener à sa mort, la résurrection relativise même la mort. Si la résurrection de Jésus est vraie, la nôtre aussi, et donc nous ne pouvons perdre notre vie.


Et de la même manière, nous pouvons nous investir dans des projets plus utiles, moins égocentriques car la résurrection nous promet une vie éternelle de joie complète. C’est pourquoi ‘Mangeons et buvons, car demain nous mourrons’ n’est pas notre manière de penser. Nous pouvons nous abstenir maintenant, nous donner aux autres, car notre plus grand festin nous attend après la mort à la table du Christ ressuscité !


Et finalement - et nous le verrons plus dans le détail demain - la résurrection redéfinit notre relation avec le péché. Nous avons vu que le péché mène à la mort - celle de Jésus à la croix. Nous avons vu qu’il a vaincu la mort par sa résurrection. Nous avons compris que cela nous permet de connaître Dieu. De vivre ! Comment retourner au péché, comment re-fumer les cigarettes qui ont failli nous tuer ?


La résurrection nous transforme en nous donnant une nouvelle vie de courage, de sens et de rupture définitive avec le péché.






0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout