Cantiques pour la route vers la demeure de l’Eternel (5)


Psaume 124

Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel. De David.

1 Si l’Eternel |n’avait pas été avec nous – Oui, qu’Israël le dise ! – si l’Eternel |n’avait pas été avec nous lorsque des hommes nous ont attaqués, alors ils nous auraient |engloutis tout vivants dans l’ardeur de leur rage |déchaînée contre nous. Le flot nous aurait entraînés et le torrent |nous aurait submergés. Alors des eaux tumultueuses auraient passé sur nous.

Béni soit l’Eternel, lui qui n’a pas permis que nous soyons |une proie pour leurs dents. Nous avons pu nous échapper |comme l’oiseau du filet des chasseurs : le filet s’est rompu |et nous nous sommes échappés. Notre secours |nous vient de l’Eternel qui a fait le ciel et la terre.


Nous continuons notre série de méditations sur les “cantiques pour la route vers la demeure de l’Eternel”, ces cantiques chantés a) par les Israélites en exil, qui rêvaient du retour à Jérusalem, b) par les Israélites en pèlerinage vers Jérusalem, ou c) par les Israélites vivant à Jérusalem qui montaient vers le Temple, la “demeure de l’Eternel”. Les quatre premiers cantiques (psaumes 120, 121, 122 et 123) étaient caractérisés par la détresse, la confiance, la joie, l’appel au secours respectivement, ce cinquième cantique est caractérisé par la sécurité que Dieu accorde à ses enfants. Avant de poursuivre la lecture, pourriez-vous vous arrêter et répondre à la question : « Que seriez-vous devenu si Dieu n’avait jamais été avec vous ? » Essayez d’y penser :

  • Quels auraient été vos choix de vie ?

  • Quelles auraient été vos priorités dans la vie de chaque jour ?

  • Que serait votre vie si Dieu n’avait jamais été avec vous ?

----------------------------------------------- En tout cas c’est par cette note que le psalmiste ouvre le psaume 124 et appelle toute l’assemblée à chanter avec lui (Qu’Israël le dise !) comme pour se souvenir de ce que Dieu a fait! C’est un psaume qui fixe le regard sur le rétroviseur et appelle tous les pèlerins à regarder en arrière pour répondre à la question du V1 : si l’Eternel n’avait jamais été avec nous ! 

  • V2 : lorsque des hommes sont venus nous attaquer : L’histoire d’Israël n’a pas été un long fleuve tranquille le peuple a subi des attaques de toutes sortes, ils ont été et à plusieurs occasions attaqués par des hommes : Les hommes de Pharaon lorsque le peuple sortait d’Egypte mais aussi tous les autres peuples qui leur ont fait la guerre à eux qui étaient un tout petit peuple sans défense.

  • V3-5 : La réponse à la question est évidente ; Si l’Eternel n’avait pas été avec eux: ils auraient péris

  • V6-8 : Le peuple chante et bénit son protecteur (l’Eternel qui a fait les cieux et la terre (V8))


Pour nous aujourd’hui : 2 choses

  1. Si tu prends le temps de réfléchir sérieusement à la question Que serais tu devenu si l’Eternel n’avait jamais été avec toi ?, alors tu te rendras compte que Dieu a toujours été là, même quand on en avait pas l’impression, dans les pleurs il était là, dans les doutes, dans les peurs … Dieu était là ! Si on arrive à voir ça alors on doit dire notre reconnaissance à Dieu pour sa protection 

  2. Même si ce psaume nous emmène à regarder en arrière pour constater la protection de Dieu, en tant que chrétien, on peut tout aussi être assuré d’une protection dans le futur parce que le chrétien aujourd’hui dit avec l’apôtre Paul en Romains 8,31-34 :

Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous ? Lui qui n’a même pas épargné son propre Fils, mais l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnerait-il pas aussi tout avec lui ? Qui accusera encore les élus de Dieu ? Dieu lui- même les déclare justes. Qui les condamnera ? Le Christ est mort, bien plus : il est ressuscité ! Il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous.

©2020. Crée avec Wix.com