Cantiques pour la route vers la demeure de l’Eternel (15)

Mis à jour : juin 24



Psaume 134

Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel.

1 Bénissez l’Eternel, |vous tous qui servez l’Eternel, oui, vous qui vous tenez |tout au long de la nuit |dans le temple de l’Eternel !

Levez vos mains |vers le lieu saint pour bénir l’Eternel !

Que de Sion |l’Eternel te bénisse, lui qui a fait le ciel |aussi bien que la terre.


A la fin d’un long et difficult voyage, on est content d’arriver. Pour moi, c’est en arrivant en haut d’un Col dans les Alpes en vélo que j’ai ce sentiment. Je descend du vélo, fatigué, mais tellement content, et je regarde la magnifique vue des montagnes et des vallées, et je respire l’air pur de la montagne.


Dans ce psaume, les pèlerins arrivent enfin au temple à Jérusalem. Et nous admirons avec eux ce qu’ils découvrent. Ils voient le temple. Ils voient - et entendent - les prêtres dans le temple. Et ils commencent à parler aux prêtres qui servent le Seigneur dans le temple. Leur place est continuellement au temple. Quand ils sont de service (sur un planning roulant) ils ne quittent pas le temple. Toute la nuit ils sont là. Dans 1 Chroniques 9:33 nous apprenons que les chantres devaient rester jour et nuit au temple : Les chefs de groupe familial des lévites affectés au chant avaient leurs chambres ; ils étaient dispensés de toute autre tâche, parce qu’ils étaient de service jour et nuit. Et donc peu importe l’heure à laquelle les pèlerins arrivent au temple, on est en train de louer Dieu par la chant et par la présence dans le temple - ils étaient chargés de se présenter chaque matin et chaque soir pour célébrer et louer l’Eternel (1 Chroniques 23:30).


Et donc les pèlerins en arrivant disent aux prêtres : Louez l’éternel ! Levez vos mains vers le lieu saint pour louer l’Eternel ! 


Voilà le thème majeur de ce psaume en ce qui concerne le mouvement de l’homme envers Dieu : louer Dieu pour sa sainteté. L’adorer. Le reconnaître pour Dieu et vivre en conséquence. Les pèlerins l’ont fait en venant à Jérusalem, au temple pour adorer Dieu selon ses commandements. Les prêtres le font en exécutant leur service. 


Et qu’en est-il du mouvement de Dieu vers l’homme ? Les prêtres répondent dans le verset 3. Oui, que depuis Sion, l’Eternel te bénisse, lui qui a fait les cieux aussi bien que la terre.


C’est le mouvement que nous voyons dans Genèse 1 - Dieu créa l’homme et la femme en son image, et il les bénit.


C’est ce que nous voyons dans Genèse 12. Dieu bénit Abram et lui dit qu’il le fera une bénédiction pour toutes les familles de la terre.


C’est ce que nous voyons dans l’Exode. Dans la conquête de la terre promise. Dans les règnes des rois David et Salomon.


Dieu a un projet de bénédiction. Il n’est jamais en rupture de stock. Il bénit.


Et malgré le péché de son peuple, malgré l’exil, Dieu ramène son peuple au temple, lieu de la bénédiction.


Mais dans le dernier verset il y a quand même un indice que cette bénédiction n’est pas censée être que pour les Israélites. Le Dieu qui bénit est le Dieu qui a fait les cieux et la terre. Il n’est jamais revenu sur son premier projet de bénir toute la terre. Il n’a jamais renoncé à bénir toues les nations. 


Et aujourd’hui, il le fait. Nous avons toutes les bénédictions de Dieu pleinement en Jésus-Christ.


Et nous les avons vu tout au long de ces psaumes, en filigrane : son aide, sa présence, son pardon, la communauté, la famille, l’unité - toutes les bénédictions des psaumes pour la route vers la demeure de l’Eternel sont maintenant à trouver uniquement dans le Fils, le vrai temple, le vrai lieu saint.


Ce psaume fait mention de Sion, lieu depuis lequel Dieu bénit son peuple.


Lisons comment l’auteur aux Hébreux parlent de ce même lieu :


Non, vous, au contraire, vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, de la Jérusalem céleste, avec ses milliers d’anges en fête. Vous vous êtes approchés de l’assemblée des fils premiers-nés de Dieu dont les noms sont inscrits dans les cieux. Vous vous êtes approchés de Dieu, le Juge de tous les hommes, et des esprits des justes qui sont parvenus à la perfection.Vous vous êtes approchés de Jésus, le médiateur d’une alliance nouvelle…


Et lorsque je te vois, et lorsque tu me vois, en route pour la demeure de l’éternel, on se dira - loue l’Eternel ! Et on se répondra - il nous a bénis de toutes le bénédictions spirituelles en Jésus.

©2020. Crée avec Wix.com