Cantiques pour la route vers la demeure de l’Eternel (3)


Psaume 122

Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel. De David.

1 Je suis dans la joie |lorsque l’on me dit : « Nous allons monter |à la demeure de l’Eternel. » Voici que nos pas s’arrêtent à tes portes, |ô Jérusalem ! O Jérusalem, |cité bien bâtie, formant un tout bien uni ! C’est là qu’affluent les tribus, |les tribus de l’Eternel – c’est la loi en Israël – pour y louer l’Eternel. C’est là que sont établis les trônes |pour ceux qui exercent la justice, les trônes pour les descendants de David.

Priez pour la paix |de Jérusalem : oui, que ceux qui t’aiment, |ô Jérusalem, |vivent en sécurité ! Que la paix soit dans tes murs et que la sécurité |règne en tes palais ! Pour mes frères, mes amis, je me plais à dire : |« La paix soit chez toi ! » Pour l’amour du temple |de l’Eternel notre Dieu, je souhaite ton bien.


Nous continuons notre série de méditations sur les "cantiques pour la rout vers la demeure de l'Eternel, ces cantiques chantés a) par les Israélites en exil, qui rêvaient du retour à Jérusalem, b) par les Israélites en pèlerinage vers Jérusalem, ou c) par les Israélites vivant à Jérusalem qui montaient vers le Temple, la "demeure de l'Eternel". Si les deux premiers cantiques étaient caractérisé par la détresse et la confiance respectivement, ce troisième cantique est caractérisé par la joie et un amour profond pour la ville de Jérusalem :

  • V1 : l'auteur commence en disant, "Je suis dans la joie lorsque l'on me dit : "Nous allons monter à la demeure de l'Eternel." 

  • V2 : il s'émerveille du fait d'y être : "Voici que nos pas s'arrêtent à tes portes, ô Jérusalem !"

  • VV3-5 : il ne revient pas de a forme et de la signification de la ville sainte

  • VV6-9 : il appelle tous à prier pour la paix de cette ville, tellement elle lui est précieuse

Pour l'auteur rien sur terre n'a plus de valeur que la ville de Jérusalem. Toute autre chose pâlit en comparaison avec elle. Pourquoi ?

  1. Parce que c'est là où Dieu lui-même demeure, v1 et 9 : « Nous allons monter à la demeure de l’Eternel. ».

  2. Parce que c'est une ville solide et unie, V3

  3. Parce que c'est là où Dieu est loué par tout son peuple, V4 : « C’est là qu’affluent les tribus, les tribus de l’Eternel – c’est la loi en Israël – pour y louer l’Eternel. »

  4. Parce que c'est là où règne en justice le roi descendu de David : « C’est là que sont établis les trônes pour ceux qui exercent la justice, les trônes pour les descendants de David. »

  5. Parce que c'est le coeur-même du peuple de Dieu, V8 : "Pour mes frères, mes amis, je me plais à dire : « La paix soit chez toi ! »"

En montant vers la ville sainte et vers le Temple, le peuple de Dieu devait s'émerveiller devant cette ville en raison de tout ce qu'elle représentait par rapport à Dieu - au point où cette ville remplirait son coeur plus que toute autre chose sur terre !  A quoi devons-nous penser en chantant ce cantique, nous qui sommes, en raison de notre union avec Jésus, le peuple de Dieu de la nouvelle alliance : ce peuple saint dispersé dans le monde entier et composé de personnes venant de toutes les nations ?

A. Cecantiquenous pousse àpriser le peuple de Dieu plus que toute autre chose sur terreet à attendre avec hâte les moments où on peut être avec nos frères et soeurs. Dans le Nouveau Testament, Jérusalem représente le peuple de Dieu : dans Apocalypse, c'est la « nouvelle Jérusalem » qui descend d'auprès de Dieu, « belle comme une mariée qui s’est parée pour son époux » (Apocalypse 21,2) :

  1. C'est parmi ce peuple que demeure l'Eternel (Ephésiens 2,21-22)

  2. C'est parmi ce peuple où on vit l'unité et la réconciliation gagnées par Christ à la croix (Ephésiens 3,10)

  3. C'est parmi ce peuple que Dieu est loué et exalté (Ephésiens 5,18-20)

  4. C'est parmi ce peuple que règne Jésus, le vrai Roi descendu de David (Ephésiens 1,20-23)

Prisons et multiplions ces moments où on peut être ensemble pour vivre toutes ces choses : sur Zoom, autour d'une table, lors de nos rassemblements hebdomadaires, lors d'une randonnée avec des frères et soeurs de l'église. Réjouissons-nous de l'église de Christ et de nos frères et soeurs en lui ! B. Ce cantique nous pousser à prier pour la paix du peuple de Dieu : tout comme les Israélites priaient pour la paix de Jérusalem, nous prions pour que la paix de Christ règne dans l'église - que nous puissions nous pardonner mutuellement et  C. Ce cantique nous pousse à ne plus fixer nos yeux sur les choses de ce monde, mais à soupirer après le retour de Jésus, et ce moment où Dieu demeurera parmi son peuple à tout jamais :

« Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’existait plus.

Je vis la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendre du ciel, d’auprès de Dieu, belle comme une mariée qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait :

Voici la Tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux, sera leur Dieu. ll essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu.

Alors celui qui siège sur le trône déclara : Voici : je renouvelle toutes choses.

Il ajouta : Ecris que ces paroles sont vraies et entièrement dignes de confiance. » Apocalypse 21,1-5


©2020. Crée avec Wix.com