Cantiques pour la route vers la demeure de l’Eternel (10)


Psaume 129

Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel.

1 Depuis ma jeunesse, |on m’a souvent combattu. Qu’Israël le dise : « Depuis ma jeunesse |on m’a souvent combattu, mais on n’a pas pu |l’emporter sur moi. » On a labouré mon dos, on y a tracé |de très longs sillons. L’Eternel est juste et il a brisé les liens |imposés par les méchants.

Qu’ils soient dans la honte |et qu’ils battent en retraite, tous ceux qui ont de la haine |pour Sion. Qu’ils soient comme l’herbe |poussant sur les toits et qui se dessèche |avant qu’on l’arrache[c], dont le moissonneur |n’emplit pas sa main, dont celui qui lie les gerbes |n’emplit pas son sac. Et que les passants |ne leur disent pas : « Que l’Eternel vous bénisse ! Nous vous bénissons |de la part de l’Eternel. »



« S’il vous plait, je n’arrive plus à respirer

J’ai mal au ventre

J’ai mal au coup

J’ai mal partout.

Ils vont me tuer ! »

--- Ce sont les dernières paroles de Georges Floyd ---

Minneapolis crie à la justice et au jugement.

Les américains appellent au jugement et à la justice.

Ils n’ont pas grand espoir dans la justice, il ne savent pas si les coupables de ce crime seront jugés et justement jugés et donc ils crient et donc ils cassent, encore et encore … et voilà 3 jours que ça dure, 3 jours que l’Amérique appelle à la justice ! parce Georges Floyd a été victime d’injustice.

Israël qui chante ce psaume n’a pas eu une vie tranquille non plus, le peuple d’Israël a été victime de plusieurs oppresseurs : esclavage en Egypte, exil à Babylone, … mais ils n’ont jamais été vaincu. Dieu a veillé sur eux et on voit d’ailleurs dans le V4 la grande délivrance que le Seigneur leur a accordé il a coupé les cordes des méchants.

C’est conscient de toutes ces méchancetés et de toutes ces injustices subies qu’Israël demande elle aussi jugement et justice dans les V4-8 …

Premièrement il faut remarquer le contraste saisissant entre l’ambiance à Minneapolis et l’ambiance au milieux des pèlerins de cet psaume ? à Minneapolis c’est la grogne et pourtant les pèlerins semblent plutôt sereins sur leur route vers la demeure de l’Eternel. Ce contraste est certainement dû au fait que les juges ne sont pas les mêmes. D’un côté il y a une justice américaine humaine faillible, et souvent injuste et de l’autre côté il y a le Dieu bon, fidèle et juste (V4).

Voici le jugement qu’Israël demande contre ses oppresseurs :

1.    Qu’ils aient la honte et la défaite V5

2.    Qu’ils soient peu nombreux et qu’ils aient une vie brève V6-7

3.    Qu’ils n’aient pas la bénédiction de Dieu V8! C’est le comble du jugement, ne pas avoir la bénédiction de Dieu. Paul dit en Eph 1 :3 que toutes les bénédictions sont données en Jésus. Avoir les bénédictions ou plutôt LA bénédiction absolue c’est connaitre Jésus, c’est aimer Jésus c’est vivre avec Jésus et ne pas avoir de bénédiction c’est tout l’inverse, une vie loin de Jésus et c’est terrible !!

Avez-vous vous aussi soif et faim de justice ? Soyez en sûr : un jour, Dieu fera justice tant aux opprimés qu’aux oppresseurs. La justice sera faite pour Georges Flyod, la justice sera faite pour Israël.

Qu’est-ce qu’il faut souhaiter aux assassins de Georges Floyd aujourd’hui : la honte ? la défaite ? l’isolement de Dieu ? … certainement pas ! Prions et souhaitons qu’ils connaissent la bénédiction de Dieu en Jésus.

Si vous pouvez prier ça pour les assassins de monsieur Floyd alors vous pouvez certainement faire la même prière pour vos oppresseurs, pour ceux qui ont été injustes avec vous !

Avant de terminer, est ce que quelqu’un pourrait penser à vous comme étant son oppresseur ? Si oui, c’est le moment de se repentir et demander la bénédiction de Dieu : Jésus !

©2020. Crée avec Wix.com