• Joël Rémir

Le respect

Dernière mise à jour : janv. 25


Rom. 13. 7 « rendez à chacun ce qui lui est dû : ...le respect à qui vous devez le respect... »


On remarque que l’auteur de l’épître aux Romains ne dit pas de manifester le respect à condition que l’autorité soit elle-même respectueuse ou fasse preuve de justice. Mais Paul utilise, ici, l’impératif, ce qui montre qu’on ne peut y déroger.

Mais Luc rapporte les propos de Pierre, empêché de prêcher l’évangile, dans les actes des apôtres « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes… » (Actes 5.29).

Notre Dieu souverain a néanmoins la première place dans notre cœur et nous voulons accomplir prioritairement sa volonté.


Comment relever ce défi du respect de l’autorité ?


1- le respect de l’autorité : pas naturel du tout !


Derrière l’autorité se tient un ou plusieurs êtres humains. L’administration est un système qui est élaboré par des humains et mis en place pour des humains.

Le policier qui détient l’autorité est avant toute chose, un être humain intervenant avec sa personnalité et son caractère, malgré le fait qu’il ait été formé pour intervenir sur la voie publique pour faire régner la paix.

De même que le magistrat ou toute autre corps de l’État qu’il soit un État de droit ou non. Derrière ces autorités-là, on trouve des personnes qui ne connaissent généralement pas la grâce du grand Dieu Sauveur.


Lors de son procès, Jésus s’adressant à Pilate le gouverneur romain lui dit, qu’il n’a sur Lui aucun pouvoir, sauf celui que Dieu lui donne.


Paul de surcroît rappelle que « toute autorité a été mis en place par Dieu »


Nous avons tous en mémoire la violence exercée à l’encontre de ce producteur de musique qui reçu des coups et du gaz lacrymogène alors qu’il se trouvait dans son studio d’enregistrement. Les policiers qui sont intervenus étaient détenteurs de l’autorité qui vient de Dieu, faut-il le rappeler même si cela peut nous laisser dubitatifs.

Mais face à de tels excès et d'abus, comment respecter l’autorité ?


Mais tout le défi consiste à respecter l’autorité même lorsque des dérapages sont constatés. Nous savons que l’homme sans Dieu ne peut accomplir la volonté de Dieu car il est ignorant des choses du Créateur.


2- Nos capacités nous viennent de Dieu


Nous savons que l’être humain sans Dieu à la volonté de faire de bonnes actions, mais il n’en a pas les capacités. Ce qui, malgré tout, ne le dédouane pas de ses actes. Seul Dieu nous transforme afin que nous puissions accomplir sa justice.


Et pourtant cela nous fait parfois défaut.


C’est pourquoi le chrétien a besoin de retourner au pied du trône de Dieu pour obtenir son pardon. Dieu nous donne des capacités pour accomplir sa volonté, comme celle de respecter les autorités établies par Lui.


3- Des cœurs transformés pour la gloire de Dieu


Dans le texte biblique, Paul s’adresse aux chrétiens de Rome, des être régénérés c'est-à-dire des personnes qui ont placé leur confiance en Dieu, changé de comportement, de manière de penser. Ils ont été transformés par Dieu et pour sa gloire.


Non, il n’est pas naturel de respecter l’autorité mais Jésus par son sacrifice transforme notre être entier afin que nous puissions vivre pour Lui, par Lui et en Lui, en toute sagesse.


Le prophète Samuel écrit l’histoire du jeune David fraîchement nommé roi par Dieu. David n’exerce pas encore le pouvoir que lui confère son titre. Il est soldat sous les ordres du roi Saül, seul autorité après Dieu. Mais Saül déteste David car ce dernier a été acclamé par la population lorsqu’il revenait de la guerre. Il avait remporté une éclatante victoire sur les ennemis d’Israël.

Le roi Saül, fou de jalousie, va chercher à l’éliminer à maintes reprises, heureusement sans succès.


David va prendre la fuite et sera poursuivi par le roi. Quelque temps après, David va surprendre Saul alors qu’il est dans une position inconfortable, seul dans une grotte. Il pouvait saisir cette occasion pour se débarrasser de lui et devenir par la même occasion le seul roi légitime d’Israël.


Mais David va s’en abstenir car il respecte l’autorité que Dieu a établi en la personne de Saül.


Plus tard, David sera appelé un homme selon le cœur de Dieu.


Le respect de l’autorité est un véritable défi à relever pour les chrétiens du XXIe siècle. Seul un cœur transformé par l’Esprit de Dieu est capable de se soumettre à sa volonté. Et de placer sa confiance dans sa souveraineté.


Prions :

- soyons reconnaissants car nous vivons dans un pays où nous sommes libres de lire la Bible,

- demandons à Dieu de transformer notre cœur pour que nous puissions nous soumettre à Lui,

- que Dieu nous donne la sagesse de nous attendre à Lui, confiant dans sa souveraineté,

- que Dieu fasse de nous des hommes et des femmes selon son cœur, à l’instar de David,

- prions que Dieu transforme le cœur des personnes détentrices de l’autorité afin qu’elles puissent accomplir sa volonté.


Joël R.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout