• Joël Rémir

Scellés par l'Esprit, comme garantie de notre salut.

Mis à jour : janv. 31


« Et en Christ, vous aussi, vous avez entendu le message de vérité, cet Évangile qui vous apportait le salut ; oui, c'est aussi en Christ que vous qui avez cru, vous avez obtenu de Dieu l'Esprit Saint qu'il avait promis et par lequel il vous a marqués de son sceau en signe que vous lui appartenez.


Cet Esprit constitue l'acompte de notre héritage en attendant la délivrance du peuple que Dieu s'est acquis. Ainsi tout aboutit à célébrer sa gloire. »

Eph. 1. 13-14



Scellés par l'Esprit, comme garantie de notre salut.



Toute cette semaine, nous avons été émerveillés par ce texte de l’apôtre Paul aux Éphésiens.

Pardon de l’exprimer ainsi, mais personnellement, j’en ai encore la chair de poule !


Lorsque j’ai besoin d’encouragement, je relis ces paroles de vérité, je suis alors sanctifié et rétabli de ma confiance dans le Dieu Tout Puissant.


Dans notre texte, aujourd’hui, nous apprenons qu’après avoir cru, nous obtenons la garantie de notre salut en Jésus par la présence de l’Esprit. Cette garantie est également appelée « les arrhes de l’Esprit ».


En effet le chrétien peut expérimenter l’assurance du salut parce que Dieu lui a donné l’Esprit qui avait été promis.


Lorsqu’on réserve une maison en location pour les vacances, on vous demande de verser des arrhes.


Dès lors que les arrhes ont été versées, cela vous garantie la location de la maison. Vous avez la certitude qu’elle vous est réservée et qu’à votre arrivée sur votre lieu de villégiature, vous pourrez jouir pleinement de votre location.


L’Esprit que nous avons reçu est la garantie de l’héritage que le Seigneur nous a réservé. Cet héritage est la vie éternelle auprès de Lui.

Cela nous permet d’avoir la certitude que nous possédons déjà la vie éternelle et que nous pouvons en jouir dès le retour du Seigneur.


Le Saint Esprit est également une marque, un sceau qui ne peut être rompu car il est donné par notre Dieu Tout puissant. Il garantit l’authenticité de notre appartenance à Jésus en vue de l’entrée dans la jouissance du salut que Dieu nous a donné.


En matière de police, lorsqu’un sceau est apposé sur un document, ce dernier est réputé inviolable. Personne ne peut y accéder, sous peine d’une condamnation pénale, à moins d’y avoir été autorisé.


En matière commerciale, la présence d’un sceau sur la marchandise atteste du changement de propriétaire et d’une nouvelle destination du produit.


Nous avons été scellés du Saint Esprit et personne ne peut nous ravir de la main de notre Dieu car nous Lui appartenons. De plus, Il ne retire pas la bénédiction qu’il a accordée.


Quelle grâce !


Sans aucune prétention et tout naturellement nous pouvons proclamer la gloire de Dieu car il nous permet d’obtenir par la foi, l’assurance de notre salut. Salut donné par Dieu en Jésus-Christ et scellé par le St Esprit. La puissance du Dieu trinitaire est à l’œuvre en nous et pour nous.


Dans son épître aux chrétiens de Rome, Paul écrit :

« Car je n’ai pas honte de l’Évangile : c'est la puissance de Dieu par laquelle il sauve tous ceux qui croient,... »


Tout dans le message de l’Évangile converge à célébrer la gloire de Dieu !


Célébrons sa gloire :

- pour le sacrifice de Jésus à la croix,

- pour le don du Saint Esprit,

- pour la vie éternelle.


Joël R.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout