• Pierre Bolduc

Grandir

Dernière mise à jour : mars 8



(Ephésiens 4, v. 13-15)

13 Ainsi nous parviendrons tous ensemble à l’unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’adultes, à un stade de maturité où se manifeste la plénitude qui nous vient de Christ. 14 De cette manière, nous ne serons plus de petits enfants ballottés comme des barques par les vagues et emportés çà et là par le vent de toutes sortes d’enseignements, à la merci d’hommes habiles à entraîner les autres dans l’erreur. 15 Au contraire, en exprimant la vérité dans l’amour, nous grandirons à tous égards vers celui qui est la tête : Christ.


L'objectif de Dieu pour son Eglise

Notre texte ce matin nous parle de l'objectif de Dieu pour son Eglise, autant que pour chacune de nos vies personnelles.

Dieu désire que nous grandissions dans la foi.

C'est un grand défi.

Dès le verset 13, Paul nous fait comprendre que la croissance ne se fait pas instantanément.


Une croissance progressive

La croissance prend du temps.

On y parvient progressivement.

Ca n'arrive pas du jour au lendemain.

Tous les parents se réjouissent de voir leurs enfants grandir physiquement.

On fait parfois des petits traits de crayon sur les murs.

S'il y a un souci de développement, on s'inquiète.

On est peut-être encore plus fiers de voir nos enfants grandir en maturité : prendre de bonnes décisions, être responsables.


La mesure étalon = le Christ

Mais comment savoir si on est en train de grandir dans la foi ?

Dieu nous a donné une mesure étalon.

Notre objectif c'est le Christ. (v.13)

Lui ressembler de plus en plus.

Dans son caractère, dans ses priorités, dans son amour, sa justice, son sevice.

Paul décrit cette condition comme une plénitude. (v.13)

Rien ne manque à ceux qui ressemblent à Christ.

Toute vraie croissance spirituelle est toujours liée à la connaissance du Fils de Dieu.

Plus nous apprendrons à le connaître, plus nous grandirons.

L'Eglise du Seigneur avance donc en maturité lorsqu'elle fixe son attention sur Jésus.

Quand les projecteurs sont mis sur autre chose que Jésus, nous faisons du sur-place.

C'est aussi lorsque nous tendons vers cette ressemblance que nous devenons la meilleure version de nous-même.

Une croissance ensemble

Notre passage ce matin nous rappelle que l'objectif glorieux de maturité en Christ ne peut pas être atteint tout seul.

Dieu a prévu que nous parvenions ensemble à cette maturité.

Négliger l'Eglise locale compromet notre croissance spirituelle et celle des autres. C'est ensemble que nous nous encourageons à connaître Jésus. C'est ensemble que nous nous stimulons à marcher dans ses pas.


Exprimer la vérité dans l'amour

Dernier point à souligner : les Eglises qui grandissent gardent en équilibre la vérité et l'amour. (v.15)

Il arrive parfois qu'on néglige la bonne doctrine en pensant que ce n'est pas très spirituel.

Jésus a enseigné dans l'Evangile de Jean que c'est en demeurant dans sa Parole que nous connaîtrons la vérité et que c'est cette vérité qui nous rendra libre. (Jean 8, 32)

On grandit quand on enseigne la vérité de l'Evangile mais cette vérité, elle ne peut pas se dire n'importe comment.

Nous nous l'enseignons les uns aux autres avec patience, douceur, respect et persévérance.


Grandir pour ne plus être balloté

Pour une Eglise fidèle, la croissance n'est pas une option.

Pour éviter de demeurer comme "de petits enfants ballottés comme des barques par les vagues et emportés çà et là par le vent de toutes sortes d’enseignements..."

Pour ne pas être "...à la merci d’hommes habiles à entraîner les autres dans l’erreur." (v.15), demandons au Seigneur de nous faire grandir ensemble :

° en Christ

° dans la foi

° dans la vérité de l'Evangile

° dans l'amour fraternel

Croissez sans cesse dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire dès maintenant et pour l’éternité. Amen. (2 Pierre 3, 18)

Pierre BOLDUC

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout