Les 5 piliers de la foi chrétienne : (5) La mission

« 41 Ceux qui acceptèrent les paroles de Pierre se firent baptiser et, ce jour-là, environ trois mille personnes furent ajoutées au nombre des croyants. 42 Dès lors, ils s’attachaient à écouter assidûment l’enseignement des apôtres, à vivre en communion les uns avec les autres, à rompre le pain et à prier ensemble. 43 Tout le monde était très impressionné, car les apôtres accomplissaient beaucoup de prodiges et de signes miraculeux. 44 Tous les croyants vivaient unis entre eux et partageaient tout ce qu’ils possédaient. 45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et répartissaient l’argent entre tous, selon les besoins de chacun. 46 Tous les jours, d’un commun accord, ils se retrouvaient dans la cour du Temple ; ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leurs repas dans la joie, avec simplicité de cœur. 47 Ils louaient Dieu, et le peuple tout entier leur était favorable. Le Seigneur ajoutait chaque jour à leur communauté ceux qu’il sauvait. »

Actes 2,41-47


Au début Il y a eu Jésus.


Ensuite Jésus et les 12 disciples.


Ensuite Jésus les 12 disciples et environ 3000 personnes (V41).


300 ans plus tard Il y avait des millions de personnes de l’empire romain.


Aujourd’hui des milliards de personnes ont expérimentés la grâce, le pardon et le salut en Jésus !


Le pilier de la foi chrétienne par lequel l’évangile de Jésus se répand sur la terre c’est la Mission.


La mission c’est simplement l’engagement de chaque chrétien à faire des disciples de Jésus-Christ par la puissance du Saint-Esprit pour la gloire de Dieu le père.


L’église primitive a fait de cet engagement un de ses piliers majeurs. Dans notre texte l’église primitive vit et nous enseigne la mission de 2 façons particulières :


1) La mission par le témoignage de la parole (verset 41)A la pentecôte, sous la puissance de l’Esprit-Saint, la prédication de la parole de Dieu, de la grâce et du salut en Jésus a produit un fruit impressionnant : 3000 nouvelles personnes ont été sauvées et rajoutées au peuple de Dieu.


2) La mission par le témoignage de la communauté (verset 47) : Chaque jour Dieu sauvait des gens qui étaient exposés au témoignage de cette église née à la pentecôte. Le vecteur de la mission ici était le témoignage collectif c’est à dire de toute l’église ensemble. L’église de la ville brillait de mille feux par sa qualité de vie jamais vue auparavant. Je veux dire que les gens de la ville pouvaient regarder à la communauté et voir ces 3000 pécheurs reconnus de tous, vivre ensemble dans l’humilité, dans le pardon mutuel, dans un amour hors du commun, ils pouvaient les voir souffrir tous lorsque l’un d’eux souffrait. Tout le peuple pouvait reconnaitre ces 3000 personnes, anciennement pécheurs et reconnus comme tels vivre :

- dans la soumission de l’enseignement des apôtres pour connaitre la volonté de Dieu et se laisser transformer,

- dans la communion fraternelle par des liens de plus en plus solides pour des personnes qui à priori ne se connaissaient pas auparavant,

- dans la fraction du pain c’est-à-dire le partage des repas et de la cène en commémoration du sacrifice de Jésus

- et dans la prière dépendante à Dieu reconnaissant que lui seul était digne de gloire et capable de guider leur vie.


Et parce que l’église vivait ces choses-là Dieu lui-même en tant que missionnaire en chef, rajoutait à l’église ceux qui étaient sauvés !


La mission doit donc se conjuguer aujourd’hui au moins sous ces 2 prismes : celui de la proclamation de l’évangile et celui de l’implantation de nouvelles églises apostoliques

Soyons donc tous missionnaires partout où nous sommes, dans tout ce que nous sommes et avec tout ce que nous avons !

Prions pour :

- L’implantation de nouvelles église apostoliques en France et dans le monde

- Prions pour une proclamation de l’évangile de plus en plus pertinente

- Prions pour savoir comment Dieu voudrait nous utiliser pour l’un ou l’autre (ou les 2) moyens de la mission

©2020. Crée avec Wix.com