Les 5 piliers de la foi chrétienne : (4) La prière

« 41 Ceux qui acceptèrent les paroles de Pierre se firent baptiser et, ce jour-là, environ trois mille personnes furent ajoutées au nombre des croyants. 42 Dès lors, ils s’attachaient à écouter assidûment l’enseignement des apôtres, à vivre en communion les uns avec les autres, à rompre le pain et à prier ensemble. 43 Tout le monde était très impressionné, car les apôtres accomplissaient beaucoup de prodiges et de signes miraculeux. 44 Tous les croyants vivaient unis entre eux et partageaient tout ce qu’ils possédaient. 45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et répartissaient l’argent entre tous, selon les besoins de chacun. 46 Tous les jours, d’un commun accord, ils se retrouvaient dans la cour du Temple ; ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leurs repas dans la joie, avec simplicité de cœur. 47 Ils louaient Dieu, et le peuple tout entier leur était favorable. Le Seigneur ajoutait chaque jour à leur communauté ceux qu’il sauvait. »

Actes 2,41-47

Lorsque l'Esprit du Christ ressuscité a constitué l'Eglise à la Pentecôte, il lui a donné de vivre une vie communautaire nouvelle.

Jamais un groupe humain n'avait vécu ce genre d'amour et de proximité auparavant. Certes, tout n'était pas parfait mais des pécheurs pardonnés célébraient ensemble et avec joie la grâce de Dieu.

Leurs réunions étaient centrées sur l'Evangile.

La communauté naissance avait trouvé faveur aux yeux d'un bon nombre de Jérusalémites qui la regardaient vivre.

En plus de se soumettre quotidiennement à l'enseignement des apôtres; jour après jour, les frères et soeurs se retrouvaient pour vivre une communion fraternelle intense.

Ensemble, ils mangeaient et prenaient la Sainte Cène et collectivement, ils prenaient du temps pour parler à Dieu.


Ce qui ressort très clairement en lisant le livre des Actes c'est la place primordiale que les premiers chrétiens accordaient à la prière. Tout défi, tout projet, toute opposition devenaient l'occasion de ferventes prières. Lorsque les disciples avaient besoin de direction particulière, lorsqu'il étaient menacés d'une façon ou d'une autre, ils se tournaient vers Dieu avec simplicité et foi. Ils n'auraient jamais pu exercer leur rôle de témoin sans la prière.

Que ce soit lors du choix du 12e apôtre pour remplacer Judas (Actes 1,14) ou le jour de la Pentecôte, avant d'être baptisés du Saint-Esprit (Actes 2,1), que ce soit après la Pentecôte, lors de leurs rassemblements quotidiens au temple et dans les maisons (Actes 2,42-47), les premiers chrétiens avaient l'habitude de prier. Quand la persécution a commencé à sévir à Jérusalem, les disciples ont demandé courage et hardiesse pour annoncer sa Parole fidèlement (Actes 4,24 et 29-30). Ils n'ont pas voulu que le service aux tables les empêchent de se consacrer à la prière (Actes 6,1 et ss). Quand Pierre a été jeté en prison, toute l’Église de Jérusalem s'est mise à intercéder en sa faveur et il a été délivré (Actes 12,1-19). Lorsqu'il s'est agit de choisir les premiers missionnaires, l’Église d'Antioche a cherché la volonté de Dieu dans la prière (Actes 13,1-2). Paul, avant de dire adieu aux anciens d’Éphèse, les a tous remis à Dieu dans la prière (Actes 20,32-36).


On ne peut pas imaginer l'essor extraordinaire de la première Église sans cette dimension essentielle. Les disciples croyaient que Dieu était assez grand pour vaincre toute opposition. Tout obstacle qui risquait de compromettre le projet de Dieu de faire connaître l’Évangile à toutes les nations (Matthieu 28,16- 20), était apporté à Dieu avec ferveur dans la prière. (Actes 4). Les premiers chrétiens croyaient que la promesse de Jésus de bâtir son Église (Matthieu 16,18) était vraie. Ils ont demandé à Dieu de grandes choses qui leur étaient impossible d'accomplir eux-même et Dieu a exaucé leurs prières.


Dans l'histoire de l'Eglise, tous les grands réveils spirituels ont été accompagnés de prière.


Avant de transformer les autres, la prière nous transforme nous.


« Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »

2 Corinthiens 3,17-18


Pour notre Eglise aujourd'hui, prier est tout aussi important que pour les premiers chrétiens. Celui qui a à cœur de voir Christ bâtir son Église priera aussi pour que le Seigneur ajoute chaque jour à son Corps ceux qui sont sauvés (Actes 2,47). Il priera pour recevoir la hardiesse, la puissance, un message adapté et et la direction nécessaire pour avoir un témoignage qui fait une différence dans un monde perdu sans Jésus.


Nous nous réjouissons de pouvoir vivre des moments de prière quotidiens ensemble depuis le début de la crise sanitaire.


Demandons-nous comment continuer ensemble à intercéder régulièrement au-délà de cette période.


Demandons-nous comment la prière pourrait être vécue encore plus intensément au sein de nos couples, nos familles et nos groupes ECM.

Prière : Seigneur, merci pour la prière. Je te loue Père de ce que tu nous aies donné ce glorieux moyen de communiquer avec toi.

Merci pour la joie de prier le Dieu de l'univers en compagnie de mes frères et soeurs.

Aide-nous à te prier avec assiduité au sein de nos couples et de nos familles.

A l'instar des apôtres, permets-nous de donner à la prière la place qui lui revient lors de nos rassemblements.

Dieu, nous te demandons de susciter un réveil spirituel, d'abord dans notre vie personnelle puis dans toute notre communauté et aussi dans notre pays. Visite-nous puissamment par l'Esprit de Jésus et sauve des perdus dans nos familles, notre voisinage et parmi nos collègues de travail.

Que toute la gloire revienne à Jésus, qui est assis à la droite de son Père et qui prie pour nous.

Amen

©2020. Crée avec Wix.com