• Joël Rémir

Vendredi - S'édifier les uns les autres

Mis à jour : févr. 7



C'est de lui (Christ) que le corps tout entier tire sa croissance pour s'affermir dans l'amour, sa cohésion et sa forte unité lui venant de toutes les articulations dont il est pourvu, pour assurer l'activité attribuée à chacune de ses parties.

Éphésiens 4. 16


S’édifier les uns les autres


Présenter l’ Église comme un corps est une très belle image d’unité. Lorsqu’on parle de corps, on voit des bras, un cou, des jambes, une tête, etc. Toutes ces parties du corps unies ensemble forment une personne. Chez l'enfant, ce corps grandit en harmonie pour devenir un adulte.

L’Église est un corps à la ressemblance du corps humain. Un constat évident, le corps ne peut exister sans la tête et c’est elle qui dirige tout le corps.


Christ, le Chef et la Tête du corps


Paul écrit aux Colossiens (1. 18) « Christ est la tête du corps de l'Église ».

Aucun humain ne peut revendiquer être le Chef de l’Église.

Faire une telle déclaration irait à l’encontre de la Parole de Dieu.

« Car Dieu a donné Jésus comme Chef suprême à l’Église qui est son corps, Lui en qui habite la plénitude du Dieu qui remplit tout en tous. » Éphésiens 1 . 22

L’église est un corps à la tête duquel se trouve le Christ. C’est Lui qui nourrit son église. Il donne la substance nécessaire à la vie de son Église.

De même que les sarments ont besoin du cep pour se nourrir, l’Église a besoin de la présence de Jésus pour s’alimenter et avoir la vie.

En effet, dans son évangile, Jean utilise l’image du cep de vigne, il écrit que nous sommes des sarments, ces derniers tirent leur nourriture du cep. Il rappelle que le sarment ne peut porter de fruit sans demeurer attaché au cep.

Jésus met son amour dans notre cœur, lorsque nous restons attachés à Lui. Nous pouvons à notre tour manifester cet amour envers notre prochain.

Jésus est notre source et notre subsistance, tout ce que nous sommes vient de Lui.



L’Église, le corps de Jésus


Paul écrit que le corps de Jésus, l'Église, ne peut être divisé ou séparé.

« De même, alors que nous sommes nombreux, nous formons ensemble un seul corps par notre union avec le Christ, et nous sommes tous, et chacun pour sa part, membres les uns des autres. »Rom. 12. 5


L’église, ou l’ assemblée, est un peuple créé par Dieu, elle est composée de plusieurs membres et forme un seul corps par son union avec Jésus .


Les membres sont toutes les personnes qui ont cru au Seigneur Jésus-Christ, selon qu’il est écrit dans Jean 1.12, « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. »

Ce sont eux, les membres du corps de Christ.


Les membres d’un corps peuvent avoir des intérêts divergents, si on les prend séparément. Mais ils travaillent tous ensemble dans un but commun. Et c’est autour de ce but commun que l’Église doit se retrouver.


L’Église est unie dans l’amour, elle se développe et grandit comme le fait un enfant qui croît pour devenir adulte.

L’unité implique que malgré les divergences nous puissions tous nous retrouver autour d’un seul point commun : Jésus-Christ ressuscité!



Les articulations


Les articulations ou les jointures maintiennent la cohésion du corps car elles relient les membres les uns aux autres et permettent de former une assemblée soudée, qui grandit en Jésus. Car chacun aura mis à disposition des autres les dons que lui communique l’Esprit. Et comme le dit l’apôtre Paul au verset 14, les membres ne seront plus ballottés à tous vents de doctrine. Car ils auront été enseignés. Et ils seront ancrés dans l’Évangile de Jésus.


Voilà pourquoi les chrétiens doivent servir Dieu en mettant leurs dons au service de l’Église !


S’édifier les uns les autres


L’ Évangile n’est pas une religion, c’est une relation personnelle avec Dieu. Mais il ne se vit pas en solo, comme cela a déjà été évoqué, l’évangile unit les membres de l’assemblée en Jésus.

Les membres sont en relation les uns avec les autres, ils forment une famille, aussi ils vivent ensemble la vie de l’Évangile.


Ils se pardonnent réciproquement, ils peuvent pleurer avec ceux qui pleurent, se réjouissent avec ceux qui se réjouissent, accompagner ceux qui sont dans le besoin, supporter ceux qui ont besoin de grandir, etc.

C’est seulement en Christ que cela peut se produire car la croissance de l’ église dépend de la personne de Jésus.


« Ainsi donc, recherchons toujours ce qui contribue à favoriser la paix et à nous faire grandir les uns les autres dans la foi . »

C’est ainsi que les membres de l’Église seront édifiés et progresseront dans la connaissance de Jésus.

Rom. 14. 19


Sujets de prière :

- connaître Jésus de plus en plus pour grandir en Lui,

- l’unité dans la paix au sein du peuple de Dieu,

- pour notre témoignage dans la région Val d’Europe (autorités, entreprises privées voisines),

Joël R.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
L'église protestante baptiste dU
val d'europe

2 Rue de la Prairie

77700 Bailly-Romainvilliers