• Joël Rémir

Le Chemin, la Vérité et la Vie

Mis à jour : mai 3


Voici le verset du jour, tiré de l’évangile de Jean, chapitre 14 verset 6, Jésus dit :


«  Je suis, moi, le chemin, la vérité et la vie. Personne ne va au Père sans passer par moi. »

Jésus est en compagnie de ses disciples, il sait qu’il sera bientôt mis à mort et qu’il va ensuite retourner auprès de son Père. Il veut les rassurer en leur rappelant son identité. Il va leur faire cette déclaration, une des plus importantes de l’Écriture :


« Je suis le chemin, la vérité et la vie », et il ajoute : « personne ne va au Père sans passer par moi ».


Jésus est physiquement présent avec ses disciples, il est un vrai homme, fait de chair et d’os. Marthe, Marie et Lazare sont ses amis. Durant son séjour sur terre, Il a agit et a été éprouvé en homme, Il a connu la fatigue, la faim, la soif, le sommeil, les émotions et même les angoisses. En somme, Il a mené une vie que l’on pourrait qualifier de normale.

Mais il est également divin, il est l’essence même du Dieu Créateur.Il est Homme et Dieu à la fois !


Au verset 8 de ce chapitre, Philippe lui demande montre nous le Père, Jésus lui dit : « Il y a si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais pas Philippe ! »

Comprenons bien la portée de ses déclarations. Pour se rendre d’un point A vers un point B, il est nécessaire d’emprunter un chemin, sinon on risque de ne jamais arriver à destination. Imaginons que ce point « A » soit le monde dans lequel nous vivons où chacun fait ce qui lui semble bon, un monde sans espérance, où nous avons rejeté notre Créateur. Et notre destination est ce point « B » qui représenterait la présence de notre Dieu. Jésus est en train de proclamer qu’il est Lui-même ce chemin, la seul possibilité pour rejoindre le Père est de s’unir à Lui. Il est le seul médiateur qui emmène le croyant au Père.

La jonction entre Dieu et l’homme se fait uniquement par Jésus Christ, le seul chemin, parce qu’ il est homme et Dieu à la fois.


Mais qu’est ce que la vérité ?


C’est la question que Pilate pose à Jésus lors de son procès. Après que Jésus ait annoncé qu’il est venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Une question, qui de prime abord, semble être restée sans réponse.

Mais Pilate n’écoute pas Jésus, sinon il connaîtrait la vérité. En effet, Jésus ajoute : « Toute personne qui est de la vérité écoute ma voix ».


Jésus dit qu’il vient dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Celle de Dieu, celle qui nous rend libres. Jésus est l’accomplissement de la vérité de Dieu. La présence de Jésus sur terre, sa mort à la croix montre que les promesses de Dieu sont véridiques. Et Jésus est la preuve vivante de la vérité de Dieu. Par sa mort à la croix, Il nous libère de l’ignorance et du péché, lorsque nous écoutons sa voix et croyons en Lui.


Je suis la vie


Jésus ajoute qu’il est la vie. Cela peut paraître paradoxale car nous savons que Jésus meure à la croix. Et lui-même savait qu’il devait mourir. Mais il savait aussi qu’il était approuvé par son Père, parce que sa vie était sans péché, il était juste et innocent. Il savait que son Père le ressusciterait, remportant ainsi la victoire sur la mort.

Durant son ministère, Jésus a redonné la vie à plusieurs personnes, il a ressuscité Lazare, ainsi que la fille de Jaïrus.

Aux gens qui pleuraient et se lamentaient lors de la mort de celle ci, Jésus dira « pourquoi pleurez vous et faites vous tout ce tumulte, l’enfant n’est pas mort mais elle dort »

On voit que Jésus est plus fort que la mort. Alors que l’enfant est morte, Jésus voit la vie en elle.


En effet, la mort ne peut cohabiter avec Jésus. Là où se trouve Jésus, la mort n’a pas sa place.


De même que le jour et la nuit ne peuvent se rejoindre, la lumière et les ténèbres ne peuvent être ensemble, Jésus et la mort ne peuvent non plus cohabiter. Mais Il devra néanmoins subir la mort pour la vaincre définitivement et Jésus vainqueur de la mort ne peut plus mourir.


La jonction entre Dieu et l’homme se fait uniquement par le chemin, Jésus Christ, homme et Dieu à la fois.


Alors ne passons pas à côté de la vérité, ou comme Pilate, ne faisons pas semblant de ne pas la connaître. Car la vérité nous affranchit du péché, ainsi Dieu nous voit comme sans péché : nous sommes déclarés justifiés par Dieu. Notre vie, transformée par la victoire de Jésus sur la mort, demeure éternellement. Par Jésus et en Lui, nous obtenons une perspective nouvelle pour notre vie et une relation renouvelée avec Dieu.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout