• Pierre Bolduc

Une nouvelle espérance

Mis à jour : avr. 25



1 Pierre 1, 3


3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans sa grande compassion, il nous a fait naître à une vie nouvelle, pour nous donner une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ.

Une espérance vivante


Bonjour à tous,


Ce matin dans notre 2e méditation de la semaine sur les conséquences de la résurrection, nous allons nous arrêter sur une vérité profonde.


L’espérance vivante.


Grâce à sa victoire totale et définitive sur la mort, Christ a procuré à tous ceux qui croient une espérance vivante.


Pierre qualifie l’espérance chrétienne de vivante pour la mettre en contraste avec d’autres espérances qu’on pourrait qualifier de mortes.


Qui ce matin n’a jamais connu un espoirs décus ?

Une espérance trompée.

Des rêves qui se fracassent.


Ce travail que vous auriez voulu décrocher, cette fille que vous vouliez fréquenter, ce voyage que vous aviez souhaiter faire, cette voiture que vous vouliez acheter...


Que veut dire espérer ?


Espérer c’est pouvoir se projeter dans l’avenir avec assurance.

Espérer c’est attendre des jours meilleurs avec confiance.

Espérer c’est savoir que devant nous il y a un horizon, un chemin.

Devant nous il y a la vie.


Pierre, dans un élan de reconnaissance, exalte Dieu parce qu’il a trouvé ce genre d’espérance en Jésus-Christ.


On se souvient qu’après son reniement, il était retourné à ses filets de pêche.


Ses beaux rêves s’étaient brutalement brisés.


L’établissement du royaume de Christ, la paix, la liberté n’étaient plus qu’un souvenir amer.


Pierre avait peur.

Il était confus.


Avec la mort de Jésus tout était bien fini.


La dure réalité s’était installée.


La mort vient détruire nos plus beaux rêves.

La mort engloutit nos espoirs les plus purs.


Mais 3 jours après la crucifixion, quand Pierre a revu Jésus vivant, exactement comme il l’avait annoncé, l’espoir est apparu dans son coeur.


Un espoir différent des espoirs qu’il avait connu jusque là.


Nos espoirs humains sont souvent déçus parce qu’ils sont faux.

Ils reposent sur des suppositions incertaines.


Pierre a découvert une espérance vivante.


La lettre de Paul nous dit que notre espérance ne trompe pas car l’amour de Dieu a été répandu dans notre coeur par le Saint-Esprit.


Une espérance fondée sur la vérité et dans le réél.


Remarquez la logique de Pierre dans notre passage.


Si aujourd’hui nous pouvons croire en la résurrection c’est parce que Dieu a implanté en nous une vie nouvelle.


il nous a fait naître à une vie nouvelle, pour nous donner une espérance vivante par la résurrection de Jésus-Christ.


La nouvelle naissance en Christ a un impact sur notre espérance déjà, ici et maintenant.


Nous sommes recréés intérieurement. Nous avons un coeur nouveau rendu capable de saisir l’espérance vivante que la résurrection de Jésus nous donne.


Pierre nous dit que cette vie nouvelle et l’espérance vivante qui en découle tirent leur origine du coeur de Dieu.

Dieu nous aime.

Il a compassion de nous.


Ce matin, bénissons Dieu avec Pierre et tous les chrétiens du monde pour cette glorieuse espérance que rien ni personne ne pourra jamais fracasser.


Jésus vit et nous vivrons pour toujours avec lui.


Amen ! Alléluia !

Pierre BOLDUC

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout