• Philip Moore

La Lumière du Monde

Mis à jour : mai 3



Jean 8,12


Jésus parla de nouveau en public :

– Je suis la lumière du monde, dit-il. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la lumière de la vie.


Le jour se lève !


Cela nous fait du bien, de voir l’aurore d’un nouveau jour, de voir la lumière pénétrer nos volets et nos rideaux.


La lumière dans la bible est synonyme de vie, de bonté, de justice, de vérité, de gloire. La lumière était présente à la création - que la lumière soit - et la lumière fut ! - et de ce fait elle est souvent représentée dans les rites et les grandes fêtes de l’Ancien Testament. C’était justement lors d’une de ces grandes fêtes, la fête des cabanes, que Jésus prononce cette phrase - je suis la lumière du monde.


Lors de la fête des cabanes, tous les jours, 4 grandes lumières étaient allumées. On disait que la lumière illuminati toutes les cours des maisons à Jérusalem. Cette lumière représentait la gloire de Dieu qui précédait le peuple en pèlerinage dans le désert.


Jésus est donc en train de dire - je suis la gloire de Dieu sur terre. Je suis la lumière du monde. Par ma vie, par ma présence, par mon enseignement j’illumine le monde.


Par ma mort et par ma résurrection, j’illuminerai le monde par la gloire et la grâce de Dieu.


Prenons un moment pour nous imaginer la scène. Jésus devant la foule en liesse. La fête bat son plein. La joie, les chants de louange. Jésus se lève pour dire : Tout cela, toute cette joie, la fête toute entière - c’est moi qui suis le vrai centre de tout cela.


Cette expression est avant tout une invitation à fixer les yeux sur Jésus et à l’adorer. Il est la lumière du monde.


Dans un deuxième temps, c’est une invitation à suivre Jésus, à vivre selon la lumière.


CS Lewis disait : Je crois au christianisme tel un soleil qui se lève : non seulement parce que je le vois, mais parce que par lui, je vois tout le reste.


Voir en Jésus la lumière du monde nous permet de voir le monde entier tel qu’il est et de vivre dans le monde selon la gloire de Dieu, selon la vérité, selon la justice, dans la bonté.


Remarquons encore une fois que la vie chrétienne ne doit jamais être séparée de celui qui en est la source et la raison.


SI je vis selon les règles extérieures du Christianisme sans aimer et adorer Jésus-Christ, je passe à côté de l’essentiel. Mon obéissance, mon témoignage, mes sacrifices, mes dons, mon temps, mon énergie - tout ce que je fais passe d’abord par un regard d’amour et de reconnaissance à Jésus.


C’est lui la lumière. C’est lui qui chasse les ténèbres. C’est lui qui donne la vie. C’est lui que je veux suivre. C’est lui, c’est Jésus.


Je suis la lumière du monde.


Quelle joie !







1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout